Posted on

Partie 1: Quelles longueurs d’onde absorbent les chlorophylles?

Afin de choisir la meilleure lumière pour la croissance de vos plantes, il est essentiel de comprendre quelles longueurs d’onde de lumière sont nécessaires pour la croissance normale des plantes. Les plantes sont des experts pour capturer l’énergie lumineuse et la convertir en sucres grâce au processus de photosynthèse. La première étape de la photosynthèse est l’absorption de la lumière par des molécules spécialisées appelées pigments qui se trouvent dans les cellules végétales. En plus des pigments, les plantes ont un certain nombre d’autres molécules de récepteurs de lumière connues sous le nom de photorécepteurs. Nous explorerons la gamme et la fonction des principaux pigments végétaux et des photorécepteurs et identifierons les longueurs d’onde de la lumière à laquelle ils absorbent et répondent. Cet article, qui couvrira les pigments chlorophylliens est le premier d’une série en 4 parties.

Mots de prudence: un réseau complexe de facteurs contrôlent la croissance et le développement des plantes. Cet article se concentre sur un seul de ces facteurs: le spectre lumineux. Lorsque vous décidez quelles longueurs d’onde de la lumière seront les meilleures pour vos plantes, considérez comment tous les facteurs (intensité de la lumière, température, sol, etc.) interagissent ensemble. Il est également important de se rappeler que la plupart de nos connaissances sur les pigments et les photorécepteurs proviennent d’études avec la plante modèle Arabidopsis (l’équivalent végétal de la souris de laboratoire) et qu’il reste beaucoup à apprendre sur d’autres espèces. Différentes espèces végétales ont des variations dans la composition chimique de leurs pigments et photorécepteurs. Pour cette raison, les pigments et les photorécepteurs de différentes espèces peuvent avoir des pics d’absorption légèrement différents de ceux indiqués ici.

Figure 1: Diagram of a light harvesting complex (LHC) within the chloroplast of a plant cell. The LHC is made up of the reaction centre (a single chlA molecule) and the antenna (a mix of chlorophylls, xanthophylls, and carotenes).